Mensonge de l’école

Avr 26, 2024 | Entreprendre | 0 commentaires

Les mensonges du système scolaire

Vous méritez mieux qu’une vie médiocre

La majorité des habitants de cette Terre vont mener une vie qui ne leur convient pas, qui ne leur ressemble pas. Bien loin du potentiel et de la grandeur qu’ils ont en eux.

L’école les a très tôt formaté. Elle les a encouragé à entrer dans des cases.

Et surtout, elle leur a fait croire qu’il n’y avait pas d’autres options que le système et parcours classique : école… bonnes notes… études supérieures… travail pour un salaire… responsabilités… retraite “heureuse”… fin de vie

Cet article va vous prouver que vous pouvez gagner de l’argent en travaillant à votre compte et vivre avec sens et épanouissement.

On verra comment sortir du piège et de la prison virtuelle créée par l’école (un plan d’action concret en fin d’édition vous donnera les clés pour créer le futur qui vous ressemble vraiment).

Je vais livrer une analyse sincère et réaliste du système scolaire pour comprendre ce qui s’est passé dès nos premières années de vie. Et visualiser l’impact dans notre chemin d’adultes.

Je ne serai pas tendre. Je ne cherche pas à l’être. Je veux juste être vrai.

Le mensonge de l’éducation scolaire uniformisée

Je me souviendrai toute ma vie de ce cours de physique-chimie en classe de terminale.

Celui de trop. J’étais assis au dernier rang, complètement désintéressé par ce que partageait le professeur.

Je l’écoutais seulement parce que je savais que le baccalauréat se rapprochait et que j’avais envie de le passer avec succès.

La frustration d’être forcé à suivre un sujet qui ne m’intéressait pas m’a tellement mis en colère que j’ai pleuré. Des larmes tristes d’adolescent intellectuellement emprisonné.

Le prof m’a vu pleurer. Il n’a pas compris et ne savait pas s’il devait intervenir ou dire quelque chose.

On s’est parlés avec les yeux. Il a senti tout mon désarroi et mon envie de fuir cette classe. Mon langage corporel parlait pour moi. Et il savait bien que j’étais mauvais dans cette matière. C’était lui le juge au stylo rouge…

J’ai eu mon bac avec une note de 16 dans cette matière. Je n’y croyais pas. Ce professeur non plus. Je me souviendrai toute ma vie de ce qu’il m’a dit le jour des résultats de ce fameux examen : “je ne sais pas comment tu as fait pour avoir cette note mais bravo. Choisis bien ce que tu feras comme métier. Et ne te force pas à étudier des sujets qui ne te plaisent pas.”

Le système scolaire traditionnel est poussiéreux. Il a besoin d’un bon coup de nettoyage innovant. Et voici pourquoi.

Système scolaire : Une entrave à la créativité individuelle

L’esprit humain n’est pas fait pour être restreint dans une quelconque case.

Le potentiel créatif de l’enfant est infini. Celui de l’adulte aussi.

Mais si l’enfant a grandi en admettant que le formatage de sa pensée était la norme, l’adulte se retrouve avec des limitations (notamment dans son parcours professionnel) qu’il considère souvent comme définitives.

L’éducation traditionnelle favorise la mémorisation et la répétition plutôt que la compréhension réelle.

Combien de fois avez-vous appris une leçon étant plus jeune juste pour la réciter quelques jours plus tard, sans que ça vous ait servi à quoi que ce soit de bien concret ?

L’élève est souvent poussé à donner « la bonne réponse » plutôt que de développer sa propre perspective.

Cela bride l’innovation et le développement de la pensée critique, des compétences essentielles pour créer la différence dans nos vies professionnelles.

Les plus grands créateurs ont changé l’histoire en sortant des cases. Ils ne cherchaient pas de norme.

Ils ont inventé de nouvelles réalités en suivant leur curiosité et en s’autorisant à explorer toutes les voies possibles. Pas celles qui correspondaient à la réponse juste qu’on attendait d’eux.

L’autre point bloquant du formatage scolaire est qu’il ne respecte pas la grande diversité de notre humanité.

Certains élèves ont besoin de bouger pour apprendre, d’autres d’écouter. Certains sont visuels, d’autres auditifs. Un système qui traite chaque élève de la même manière échoue à reconnaître et valoriser ces différences.

Dans le monde des adultes, cet oubli de diversité revient de la même manière.

Les entreprises veulent de bons salariés, ces fameuses ressources humaines (depuis quand l’Humain est une ressource tel un outil à utiliser !) au CV flambant et répondant à des missions prédéterminées.

Si on ajoute le mauvais tirage au sort du manager toxique ou du manque de cohésion d’équipe, les journées de travail deviennent une punition quotidienne.

Ces conditions cumulées limitent tellement la créativité que certaines personnes finissent par douter et remettre en question leur potentiel pourtant bien grand.


La newsletter Pouvoir intérieur :

Rejoignez la newsletter qui vous donne les clés pour développer votre business, gagner en bien-être et cheminer spirituellement.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Système scolaire : La vision négative de l’échec

L’obsession des notes et des diplômes crée une culture où l’erreur est stigmatisée.

Or, dans la vie réelle, l’échec est souvent le prélude à l’apprentissage. Les élèves devraient être encouragés à sortir de leur zone de confort (ou du moins l’élargir), à expérimenter et à apprendre de leurs erreurs.

Je me suis beaucoup inspiré des américains pour dépasser ma peur de l’échec qui me suit depuis l’école primaire.

Leur discours est le suivant :

“Échoue autant que possible. A chaque échec, note tes erreurs. Ajuste la prochaine fois et reconnaît ta progression. Si tu n’échoues pas, c’est que tu n’as pas suffisamment osé.”

L’erreur est automatiquement punie dans notre système scolaire classique. C’est la fameuse mauvaise note, synonyme de fin du monde pour beaucoup d’élèves. Et encore plus pour leurs parents.

J’ai même des souvenirs d’adultes qui pensaient que la vie de ces enfants en cours d’apprentissage était totalement gâchée seulement à cause d’une mauvaise note.

Quelle folie et quelle naïveté !

Les notes ont certainement leur place dans ce système. Mais elles doivent servir de source de motivation et de challenge sain pour les étudiants. Sans dramatisation excessive.

Car cette même dramatisation crée des adultes qui ont peur de prendre des risques :

“Non mais tu imagines. Je vais créer mon propre business avec le risque que ça ne marche pas. Que vont penser les gens de moi ? Qu’est-ce qu’ils vont dire ? J’ai trop peur de rater, ça serait catastrophique.”

Vérité à accueillir dès maintenant : aucun entrepreneur n’a réussi du premier coup. Toute la beauté de l’entrepreneuriat est le chemin d’apprentissages (permis par des erreurs) qui mène à la victoire et au développement de son business.

Si l’école avait normalisé l’erreur comme outil et processus de développement de nos capacités, je suis sûr qu’il y aurait bien plus d’entrepreneurs épanouis dans notre société.

Fiers de prendre des risques. Fiers de leurs erreurs et tentatives. Fiers de créer l’impact qu’ils veulent voir dans ce monde.

Si vous souhaitez rejoindre le mouvement des entrepreneurs épanouis à succès, je serai ravi d’échanger avec vous et vous accompagner vers l’atteinte de vos objectifs.

Système scolaire : Une déconnexion du monde réel

Mon message n’est bien évidemment pas de faire disparaître l’école. Nous avons besoin de systèmes d’enseignement pour faire grandir nos enfants.

Je dis juste que le modèle classique fait du mal à nos vies d’adultes. Et qu’il y a de nombreux trous dans la raquette qui révèlent un besoin évident de changement.

Parmi les plus grands “trous”, on retrouve le manque de préparation à la vie réelle.

On est OK pour dire que les mathématiques et l’histoire sont certainement des matières fondamentales à étudier. Mais bien trop de domaines cruciaux pour notre épanouissement personnel et professionnel sont négligés et manquent à l’appel :

  • l’éducation socio-émotionnelle pour apprendre à gérer ses émotions, à comprendre celles des autres, à résoudre des conflits et à travailler en équipe.
  • la gestion financière pour avoir des bases de gestion de budget et des conseils d’investissement pour ne pas dépendre éternellement d’un salaire
  • les compétences interculturelles pour évoluer avec aisance dans un monde globalisé, comprendre et respecter les différences, et collaborer avec des personnes de cultures variées
  • des bases de santé physique et mentale pour comprendre l’importance de prendre soin du corps, d’une alimentation équilibrée, reconnaître les signes de troubles mentaux et avoir les bases pour une bonne hygiène de vie.
  • la communication bienveillante non violente, pour savoir s’exprimer clairement, écouter activement et accueillir sa vulnérabilité et celle des autres

Je vais m’arrêter là mais le point que je défends est qu’un enseignement plus réaliste permettrait à notre système éducatif de servir les jeunes dans leur connaissance de soi.

Et offrir aux adultes plus d’alignement et d’épanouissement sur leur chemin de vie.

Heureusement qu’il n’est jamais trop tard. La seconde éducation vous permet de tout changer et reprendre la main sur votre destin.

Le droit à l’auto-éducation ou seconde éducation

Il n’y a rien de définitif. Vous pouvez tout réapprendre et vous réinventer autant de fois que vous voulez dans votre vie.

Vous pouvez dès à présent reprendre la main sur votre éducation. Et beaucoup d’entre nous sont déjà sur ce chemin.

Le point de départ de cette seconde éducation est très simple : honorer votre curiosité et écouter votre intuition.

Voici 5 questions clés à vous poser pour mener au mieux cette “auto-éducation” :

  • Quel est votre type de personnalité ? Je vous recommande de faire le test MBTI, d’explorer le design humain ou encore de vous renseigner sur l’ennéagramme (vous trouverez des premiers éléments sur ces méthodes grâce à Google ou ChatGPT).
  • Si vous aviez un mois rien que pour vous, sans besoin de travailler ni de rendre de compte à qui que ce soit, qu’est-ce que vous choisiriez d’étudier ? Liste 10 sujets et intérêts que vous adorerez explorer sans sentir le temps passé.
  • Quelles actions et moments dans votre vie vous ont apporté le plus de joie ?
  • Quels sont les 5 livres qui ont le plus impacté votre vie ?
  • Quels sont les sujets de vidéos ou contenus que vous adorez voir et lire sur les réseaux sociaux ?

Vous avez l’opportunité, chaque jour, de vous organiser pour bloquer dans votre agenda un créneau d‘éducation et d’apprentissage. Même si ce n’est que 30 minutes pour commencer.

Sur une semaine, un mois, une année, vous allez cumuler une vraie connaissance sur les sujets de votre choix.

Cette fois-ci, pas de matière imposée par un système que vous n’avez pas choisi.

Vous avez l’entière liberté de choisir ce qui vous plaît et vous excite le plus. La responsabilité de vous former tous les jours pour évoluer vous revient.

Aucune excuse. Vos sources de formation sont infinies :

  • publications d’experts et de créateurs de contenu sur les réseaux sociaux (choisissez-les bien)
  • newsletters et articles de blog
  • cours et tutoriels sur Youtube
  • produits payants d’entrepreneurs sur Internet
  • coachings payants avec des experts,…

Je travaille en ce moment avec une cliente qui n’a pas le bac. Elle a arrêté tôt les études classiques.

Mais elle a suivi plusieurs formations en accéléré sur différents sujets qui la passionnaient. Puis s’est engagée dans 2 formations approfondies : une en tant que psychopraticienne et une autre pour être experte et thérapeute en respiration holotropique.

Elle maîtrise ses sujets à la perfection. Elle veut aider et servir des femmes qui sont en crise existentielle et je sais à quel point elle peut changer leurs vies.

Elle n’a pas eu besoin de suivre le parcours classique de l’enseignement pour arriver là où elle est. Elle s’est appuyée sur son histoire personnelle et elle a mené sa seconde éducation dans les domaines qui l’attiraient le plus.

Elle m’a demandé de l’aide parce qu’elle sait qu’elle peut améliorer son business et son marketing.

Elle a décidé d’investir en elle pour acquérir les connaissances et techniques dont elle a besoin pour se développer. En profitant de mes erreurs passées et de mes années d’expérience en marketing en vente.

Et je peux vous promettre que je n’arrêterai pas de la conseiller tant qu’elle n’aura pas atteint ses objectifs de vente pour accompagner les femmes qu’elle veut aider !

En parlant de conseils, voici un plan d’action concret et détaillé pour celles et ceux d’entre vous qui choisiront d’écrire leur histoire à leur manière.

Écrivez votre propre histoire grâce à l’entrepreneuriat

Ma position est claire et assumée : l’entrepreneuriat est la voie royale pour créer un revenu financier suffisant et récurrent tout en prenant du plaisir à travailler sur ce qu’on aime.

Et en faisant du bien à nos clients.

Le mode entrepreneurial le plus abordable avec une croissance soutenue sur le long terme (pouvant vous rapporter le million d’euros en 2-4 ans) est le solopreneuriat.

C’est l’art de s’appuyer sur notre expérience de vie, nos compétences passées et actuelles, et les passions qui nous animent pour faciliter la vie de nos clients (quel que soit leur besoin), en étant payé pour faire ça.

J’ai une vision et philosophie de vie qui n’opposent pas la vie pro à la vie perso. Je ne crois pas à l’équilibre pro-perso. Je défends le principe d’intégration pro-perso.

Le “Ali” de la vie pro est le même que le “Ali” de la vie perso. Je visualise mon aventure entrepreneuriale comme mon œuvre de vie. Intégrant toutes les valeurs que je défends et l’impact que j’espère humblement créer dans ce monde avant de le quitter.

Allons-y maintenant pour ce plan d’action pratique qui va vous aider à vous lancer et développer sereinement votre oeuvre de vie grâce au solopreneuriat.

5 étapes pour une richesse épanouie (💸 + 💛)

Étape 1 : faire un choix responsable et ne pas se disperser

Soit vous êtes encore en poste et vous décidez de lancer un business en parallèle de votre CDI.

Soit vous vous lancez à votre compte à temps plein et vous dédiez toute votre énergie à votre business.

Dans les 2 cas, soyez clairs et déterminés dans votre décision pour ne pas vous disperser.

Trop d’entrepreneurs échouent par manque de clarté sur ce qu’ils veulent vraiment. Ils se dispersent parce qu’ils n’ont pas défini au départ à quel point leur business (même à temps partiel) était essentiel.

Si on parle vraiment de votre œuvre de vie, il n’y a pas de retour en arrière possible. Vous êtes pleinement investis.

Étape 2 : clarifier votre plan

Qui voulez-vous aider et servir ? Prenez le temps de définir votre unique cible et discutez avec ces gens autant que possible.

Qu’allez-vous leur proposer et pourquoi ? Réfléchissez à ce que vous pouvez offrir à cette cible et comment ca va changer positivement leur vie.

Quels sont vos objectifs ? Posez de manière chiffrée les résultats que vous voulez atteindre avec une deadline. Le plus simple est de raisonner en trimestre.

Comment allez-vous vous organiser ? Placez dans votre agenda les sessions de travail dédiés à votre business. La règle est simple : ce qui n’est pas programmé n’existe pas et ne se réalisera pas.

Étape 3 : l’obsession de vendre

La vente est l’oxygène de tout business.

Vous n’avez qu’une seule chose en tête pendant les 6-12 premiers mois de votre business. A vous répéter matin, midi et soir : VENDRE.

Vous devez être obsédés par l’idée de signer des contrats et avoir de nouveaux clients. Générer suffisamment de revenus pour vous mettre le plus vite à l’abri financièrement.

Et sentir que vous pouvez prendre pleinement soin de vos besoins personnels et de ceux de votre famille.

L’outil le plus important pour vendre avec facilité est votre offre irrésistible. Je vous en avais parlé en détails dans cette édition.

Au départ, vous vendrez principalement votre temps (prestation de service) contre de l’argent.

Étape 4 : la création de contenus

Vous n’avez pas forcément besoin de créer du contenu au départ pour vendre.

La création de contenu sur les réseaux sociaux et via du contenu plus long format (podcasts, article blog et newsletters) vous sert à 2 niveaux :

Augmenter votre probabilité de vente car vos prospects vont lire et visionner régulièrement vos contenus

Préparer la seconde phase de votre business où vous pourrez vendre des produits digitaux automatisés sans donner de votre temps comme vous le faites initialement.

Le plus réaliste et sain selon moi est de compter au moins une bonne année de revenu récurrent avant d’envisager de créer un produit digital automatisé.

Vous aurez dans tous les cas besoin d’une audience plus fournie sur les réseaux sociaux pour vendre en volume un tel produit (+10k followers minimum).

Étape 5 : la structuration

Le temps passe très vite.

Vous avez beau être disciplinés et bien organisés, vous allez vous faire rattraper par le flot de vos actions.

Prenez du recul sur votre business et vos tâches. Demandez de l’aide s’il le faut mais essayez dès que possible de créer des systèmes automatisés qui vous permettent de :

créer du contenu avec moins d’effort

– contacter vos prospects plus efficacement

– accompagner vos clients plus facilement

– vous reposer autant qu’il faut pour tenir sur le long terme


Mes chers amis, je m’arrête ici.

Vous avez le pouvoir. Il est déjà présent à l’intérieur de chacun d’entre vous. 

Je vous souhaite de le voir. De déployer votre belle œuvre de vie.

Et de ne rendre de compte à personne.

Cheers 🖤

Lire d’autres articles

6 conseils clés pour un business rentable et serein

Chers entrepreneurs,

Recevez cette lettre de fidélité et passion, comme un témoignage inspirant et motivant. Ne renoncez jamais à vos rêves d’entrepreneuriat. Je vous livre six conseils essentiels pour réussir : vendre sans honte, être réaliste, prendre la parole, simplifier vos funnels, accepter la patience et équilibrer votre vie. Vive l’entrepreneuriat !

Ali

Développer son Activité d’Indépendant Plus Facilement avec un Coach/Mentor Business

Se lancer en tant qu'indépendant est une aventure excitante. Cependant, développer son activité peut parfois être complexe et semé d'embûches. C'est là qu'un coach business ou un mentor business peut faire toute la différence. Dans cet article, nous allons explorer...

Ne jamais manquer de rien

Ou comment se relier à l’abondance ? On va parler d’argent, de peur, de foi et d’amour.  Et je vais vous partager les étapes qui permettent de se connecter à cette force, cette énergie infinie qu’est l’abondance.  En racontant notamment l’histoire de comment...

5 découvertes pour booster votre santé

Je suis un amoureux et passionné de l’humain. Je passe beaucoup de temps à mieux me connaître et mieux comprendre les autres. Notamment au niveau de notre santé, notre mental et notre bien-être général. Cette courte édition a pour but de vous faire du bien en prenant...

Créer son monopole personnel : S’épanouir et ne plus avoir aucune concurrence..

Vous avez la possibilité de créer un monopole sur votre marché. Et devenir simplement intouchable avec votre offre. Hors compétition.  L’enjeu de cet article est de vous expliquer comment créer ce monopole et pourquoi ça peut changer tout votre business (votre...

Crée ton propre job

Sens, plaisir et liberté financière La “Creator Economy” va représenter un marché de 480 milliards de dollars d’ici 2027.  La “Creator Economy”, ce sont toutes ces personnes qui génèrent des revenus en travaillant à leur compte et en créant leur propre job à leur...

La sagesse et regrets des anciens

22 leçons de vie à intégrer avec que ça ne soit trop tard J’ai toujours adoré discuter avec des gens plus âgés que moi. J’ai été éduqué avec le respect des aînés et j’ai compris très tôt que je pouvais beaucoup apprendre de celles et ceux qui avaient vécu bien plus...

La méthode complète pour devenir riche en 6 mois

Je vais vous livrer dans les prochaines lignes les tactiques et apprentissages basées sur 4 ans d’entrepreneuriat, 7 ans de marketing et de création de contenu et 7 ans de vente.  En suivant la méthode partagée à la fin de l'article, toute personne suffisamment...

Rejoignez la newsletter de pouvoir intérieur

Chaque semaine, des informations et des conseils sur l’entrepreneuriat, le marketing, la santé, le potentiel humain et le chemin spirituel

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *